La toponymie hybride : un ancrage mémoriel de la culture amazigh-oasienne

Auteurs

  • Hasna EL FAOUKI

DOI :

https://doi.org/10.34874/PRSM.ejc-vol1iss1.822

Résumé

Cette contribution se concentre sur la mémoire des habitants des oasis à travers la toponymie dans la vallée de Drâa. En utilisant une approche lexico-sémantique, elle analyse un corpus de noms de lieux recueillis sur le terrain ainsi que les récits oraux pour mettre en évidence la relation étroite entre l'espace et la langue. Les toponymes, qualifiés de « descriptifs », décrivent les caractéristiques physiques et culturelles de l'espace. L'étude explore également la richesse linguistique et les critères de choix dans la désignation des lieux, offrant ainsi un aperçu de la communauté paysanne oasienne et de ses dynamiques sociales et culturelles.

Téléchargements

Publiée

28-03-2024

Comment citer

Hasna EL FAOUKI. (2024). La toponymie hybride : un ancrage mémoriel de la culture amazigh-oasienne. Echos Jeunes Chercheurs, 1(1), 44–47. https://doi.org/10.34874/PRSM.ejc-vol1iss1.822